• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Ma vie de blogueuse et mes maux de pieds

Ma vie de blogueuse et mes maux de pieds - Faye Anderson

Comme je suis occupée. Je ne sais pas trop comment je fais parfois. Surtout, je ne sais pas pourquoi j’en fais autant. Je pense que je suis un peu folle. En plus d’écrire tous ces billets de blogue, de collaborer avec tous pleins de marques comme rédactrice, je jongle avec un travail dans une agence. Je pense que quelqu’un devrait me montrer comment respirer. Je ne pense pas que j’ai fait ça depuis un bout.

Résultat de cette scandaleuse vie d’hyperactive, je fais trop peu d’exercice. Ben oui, je bouge, mais pas de la bonne façon. En bonus, je mange, mais définitivement pas de la bonne façon. C’est donc vraiment un bordel pas possible. Parlant d’ailleurs de bordel, mon appartement est en bordel, je ne range rien. Du moins, cette semaine, c’est la catastrophe. Mon chum trouve ça plutôt drôle, ça ne lui dérange pas. En fait, si c’est quelque chose qui le dérangeait, il serait le premier à sortir la balayeuse, non ?

Il faut dire aussi que mon manque d’exercice est lié à mes maux de pieds. Oui, c’est malheureux, mais j’ai vraiment très mal aux pieds. Je pense d’ailleurs que je devrai consulter un spécialiste dans un Centre podiatrique Terrebonne pour me faire faire des orthèses plantaires sur-mesure. Habitant sur la Rive-Nord, Terrebonne, c’est assez près pour moi, et je sais qu’il y a de bons podiatres dans ce coin.

Je sais aussi que les orthèses sont beaucoup mieux qu’auparavant, et qu’on peut les porter avec toutes nos chaussures préférées. Comme je me promène beaucoup pour mes événements spéciaux, je serai très heureuse de pouvoir les porter avec ce qui se fait de plus tendance, niveaux chaussure.

Dites-moi, avez-vous déjà opté pour des orthèses. Est-ce que cela vous a aidé beaucoup, pas beaucoup ou juste assez ? J’ai envie d’en savoir plus avant d’investir de l’argent là-dessus.

Merci à l’avance de vos réponses !

À propos de l’auteur :

author

Femme débordée, ce blog est né d’abord pour mes amies qui me poussent sans cesse à écrire, affirmant que j’ai du talent à défaut de temps. Une manière de me suivre ailleurs que sur les réseaux sociaux, je suppose. Alors je me lance ! Advienne que pourra …